#News // 12.05.17

NEWS: toutes les informations sur la nouvelle orientation de Schild

CHÈRE CLIENTE, CHER CLIENT DE SCHILD,

Nous avons le plaisir de vous donner des informations de première main sur la future réorientation de Schild. À partir du printemps 2018, les magasins de mode Schild, les magasins spécialisés Globus Hommes et les Grands Magasins Globus seront regroupés sous la marque faîtière premium Globus.

Pour vous, ce changement implique d’abord une simplification ainsi que de nombreux avantages. À l’avenir, vous profiterez, tant dans nos magasins que dans notre boutique en ligne, d’un élargissement de notre offre sans pour cela devoir renoncer à l’assortiment très apprécié de la marque de mode Schild. La vaste palette d’assortiments variés de la marque faîtière, notamment des Grands Magasins, va de pair avec des conseils et des services compétents. En outre, une seule et même carte client vous permettra de bénéficier d’avantages supplémentaires. «Nous voulons offrir à nos clientes et à nos clients une expérience unique d’achat, quel que soit le mode choisi – qu’il s’agisse d’achats effectués en ligne ou dans les magasins Globus qui, à l’avenir, seront présents partout en Suisse», a déclaré Thomas Herbert, CEO des Grands Magasins Globus SA.

Il va de soi que vous serez informés en temps utile, au printemps 2018, sur toutes les nouvelles d’actualité de Globus. 
Nous nous réjouissons de vous souhaiter la bienvenue dans nos magasins, sur notre boutique en ligne et vous remercions sincèrement de votre fidélité.

Avec nos salutations les meilleures
Thomas Herbert, CEO des Grands Magasins Globus SA
Reto Braegger, Directeur d’entreprise Schild

INTERVIEW AVEC THOMAS HERBERT, PDG DES GRANDS MAGASINS GLOBUS SA

Monsieur Herbert, tous les magasins Schild et Globus Hommes seront-ils fermés suite à la nouvelle organisation ?
Thomas Herbert : non, en aucun cas, puisqu’il s’agit d’une intégration. D’ici au printemps 2018, il y aura, dans un premier temps, peu de changements pour les clientes et les clients de Schild et de Globus Hommes. Dans un deuxième temps, nous transformerons ces commerces en magasins spécialisés Globus. En tant que commerces de format Globus, les magasins Schild ont donc un avenir. Sous la raison sociale «Globus», nous créerons dans toutes les régions de Suisse un réseau de grands magasins et de commerces spécialisés de mode pour femmes et hommes. Les magasins Schild actuels sont importants, car ils font partie intégrante de cette stratégie. Nous espérons que notre fidèle clientèle de Schild reconnaîtra les nombreux avantages propres à ce nouveau format de magasin. Il est certain qu’ils retrouveront, par exemple, les marques de mode Schild les plus appréciées dans le format de magasin Globus.


Où voyez-vous donc les avantages pour les clients de Schild si votre marque disparaît ?
Sous le nom de Globus, nous mettrons en réseau notre large assortiment sur tous les canaux de vente. Les clientes et les clients de Schild, Globus Hommes et Globus doivent pouvoir faire leurs achats tranquillement où qu’ils se trouvent : que ce soit chez nous, dans nos magasins réaménagés, mais aussi chez eux depuis leur canapé, lorsqu’ils voyagent en train, ou encore confortablement installés dans un café. Pour cela, ils n’auront besoin que d’une seule carte client, d’un log-in Internet et d’une appli mobile. Nous mettrons tout cela systématiquement en réseau sur le plan numérique et créerons une expérience d’achat unique en son genre. Parce que les offres de ces trois anciennes chaînes de magasins seront ensuite rassemblées sous la même bannière Globus, il sera plus facile pour notre clientèle de trouver les articles qu’ils recherchent. 

Vous procédez à une numérisation systématique. Mais ne négligez-vous pas ainsi l’aspect «conseil à la clientèle», comme c’est déjà le cas chez d’autres prestataires en ligne ?
Bien au contraire. C’est justement par le haut niveau de qualité de leurs conseils et par leur grande compétence que nos collaboratrices et nos collaborateurs se distinguent des autres prestataires. Et à l’avenir, nos clientes et nos clients devront profiter partout de ces conseils, qu’ils se rendent sur place dans nos magasins ou qu’ils fassent leurs achats sur Internet. C’est précisément cette valeur ajoutée qui nous permettra de nous démarquer de nos concurrents.

Tout de même : lorsque trois marques fusionnent en une seule, il y aura sûrement des fermetures de magasins et des suppressions de postes de travail ?
Il ne faut pas se le cacher : à l’heure actuelle, le commerce vit des bouleversements fondamentaux et il est sous pression. Le choc du franc a laissé de profondes traces dans les résultats, le tourisme d’achat atteint des niveaux record, ce qui entraîne, en particulier sur le segment des prix moyens, une contraction des prix et des revenus. Ce faisant, de nombreuses maisons de mode ont fermé leurs commerces en catimini ces dernières années et ont licencié du personnel – ou elles ont tout simplement disparu du marché. C’est ce que nous voulons empêcher, nous misons pour ce faire sur une stratégie d’avant-garde. Mais nous sommes, nous aussi, contraints de maîtriser nos coûts. C’est le revers de la médaille : les fermetures de magasins deviennent un thème de discussion publique. Nous étudions également l’opportunité d’ouvrir de nouveaux magasins dans des emplacements attrayants. Si des emplois sont supprimés, nous rechercherons les meilleures solutions possibles pour les collaboratrices et les collaborateurs concernés. Cela me tient personnellement très à cœur.

Pouvez-vous déjà nous dire quels magasins pourraient être concernés ?
Non, même avec la meilleure volonté du monde, je ne pourrais vous le dire car je ne le sais pas. La nouvelle stratégie vient d’être décidée. Nous commençons à présent la planification et la mise en œuvre pour les années à venir. Nous verrons donc quels sont les emplacements présentant du potentiel et mettrons en œuvre le format de magasin le plus approprié. Il ne sert à rien de précipiter les choses. Ce qui est sûr, par contre, c’est que là où figuraient les enseignes de Schild et de Globus Hommes, il y aura à l’avenir celle de Globus. Les clientes et les clients peuvent donc se réjouir, car ils découvriront de nouveaux formats de magasins fascinants. Ils en seront régulièrement informés.

Information aux médias
Spreitenbach, 12.05.2017

Globus, Globus Hommes, Schild: 
MIGROS MISE SUR UNE STRATÉGIE ONE BRAND ET SUR LA MUTATION NUMÉRIQUE

Schild et Globus Hommes sont rassemblées sous la bannière Globus: l’administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM) a approuvé la nouvelle orientation stratégique de Globus, Globus Hommes et Schild lors de sa séance du 11 mai 2017. Dès le printemps 2018, ces trois enseignes seront regroupées sous la marque faîtière premium Globus, et la mutation numérique se poursuivra. Tant dans les magasins que dans les boutiques en ligne, les clients profiteront d’un assortiment systématiquement proposé en réseau ainsi que de conseils compétents, quel que soit le format de magasin. Au travers de cette réorganisation, Migros renforce la position concurrentielle de Globus sur un marché de l’habillement âprement disputé. Malheureusement, cette simplification de l’organisation aura aussi son revers: à la centrale de Spreitenbach, quelque 80 postes sur 400 disparaîtront au cours des 18 mois à venir. Dans toutes la mesure du possible, ces suppressions de places de travail seront absorbées de manière socialement acceptable via les fluctuations naturelles, les retraites anticipées et des emplois offerts au sein du groupe Migros.

Ces dernières années, le marché suisse du textile s’est contracté de 2,5 milliards de francs, à savoir qu’il est passé de 11 à 8,5 milliards de francs. Globus et Globus Hommes en ressentent eux aussi les effets. Malgré cette conjoncture difficile, Globus et Globus Hommes n’ont cessé de gagner des parts de marché grâce à leur solide portefeuille de marques premium. En revanche, Schild a été soumis à une pression toujours plus forte du fait que ses offres visent le segment des prix moyens. Un tel recul est certes imputable au tourisme d’achat lié à la force du franc, mais aussi à l’existence de chaînes internationales de magasins ainsi que de nouveaux prestataires en ligne qui ont fondamentalement fait évoluer le comportement des clients et le marché.

Afin de renforcer à long terme la compétitivité des Grands Magasins Globus SA, dont font partie Globus, Globus Hommes et le groupe Schild, l’administration FCM a approuvé une réorientation stratégique. A partir du printemps 2018, ces enseignes se présenteront toutes trois sous la marque faîtière premium Globus et seront gérées de manière centralisée. Pour les clientes et clients, les avantages de ce changement résident dans une plus grande clarté de l’offre pour la clientèle. Ils profiteront ainsi d’un élargissement de cette dernière sous une seule marque forte. Ils trouveront l’ensemble des produits qu’ils recherchent dans une unique boutique en ligne et bénéficieront directement de conseils compétents et d’une seule et même carte client. Parallèlement, Globus remaniera les formats de magasins et les assortiments, et poursuivra systématiquement sa mutation numérique. «Nous voulons offrir aux clientes et clients de Globus une expérience d’achat inédite, quelle que soit la manière dont ils font leurs courses chez nous, en ligne ou dans les magasins Globus qui seront plus nombreux à l’avenir», déclare Thomas Herbert, CEO des Grands Magasins Globus SA.

La simplification de l’organisation a toutefois son revers: en raison du regroupement des trois marques, quelque 80 postes sur 400 seront supprimés à la centrale de Spreitenbach (AG) au cours des 18 mois à venir. Dans un deuxième temps, les besoins des clients et les potentiels commerciaux des 84 emplacements exploités seront évalués, cela afin d’adapter en conséquence le réseau des magasins dans les cinq prochaines années. Sur la base d’analyses détaillées des sites, la fermeture de certains magasins et l’ouverture de nouveaux sera décidée: en outre, parmi tous les formats envisageables, celui qui se révèlera le plus adapté sera sélectionné. Concrètement, il s’agit de points de vente qui proposent une offre complète de grand magasin, de commerces spécialisés dotés d’assortiments partiels de grand magasin, de boutiques numériques avec assortiment complet ou de commerces mettant spécifiquement l’accent sur un type d’habillement: hommes, femmes ou femmes / hommes. Et l’extension de l’offre de restauration est en phase de discussion dans quelques magasins.

Dans la mesure du possible, les suppressions de postes liées à ces mesures seront absorbées par le biais des fluctuations naturelles, de retraites anticipées et d’emplois offerts au sein du groupe Migros. Toutefois, si des licenciements s’avèrent inéluctables, les collaborateurs concernés seront soutenus par un plan social dans le cadre de la convention collective de travail. Celui-ci prévoit notamment des prolongations de délais de résiliation, des indemnités de départ ainsi qu’un soutien dans la recherche d’un nouvel emploi. Des négociations à ce sujet sont déjà en cours avec les partenaires sociaux.

Beat Zahnd, président du conseil d’administration de Grands Magasins Globus SA et chef du département Commerce à la FCM, ajoute: «Avec le renforcement de la marque premium Globus et les investissements dans la mutation et le renouvellement de notre réseau de magasins, nous nous engageons tant pour l’avenir de nos grands magasins que pour le marché de la mode haut de gamme hommes et femmes. Nous anticipons le changement de comportement des consommateurs et construisons avec Globus un nouvel univers d’achat où les aspects offline et online seront indissociables. Malheureusement, en raison du transfert des chiffres d’affaires du commerce stationnaire vers le commerce numérique, de la progression record du tourisme d’achat et de l’existence de concurrents internationaux présents dans le segment des prix bas et moyens, la réorganisation stratégique entraîne la perte de certains emplois. Je le regrette vivement et espère que nous pourrons, autant que faire se peut, proposer à toutes les personnes touchées un emploi au sein du groupe Migros.»

Thomas Herbert, CEO de Globus, poursuit: «Il va de soi que je ressens durement de fondre la marque Schild, si riche en tradition, au sein de Globus. Mais l’évolution de ces dernières années et des analyses de marché ont montré que la stratégie One Brand est celle qui convient aux Grands Magasins Globus SA. Ce choix de réorienter Schild vers la marque Globus sera propice à la pérennité de Globus sur des bases solides. A l’avenir, nous aurons la possibilité d’offrir en ligne l’intégralité de notre assortiment dans toutes les régions de Suisse et de conseiller nos clients via l’ensemble des canaux de distribution. Nous ne considérons pas la mutation numérique comme un simple slogan. Nous y voyons une incitation à nous profiler en tant que précurseur et à enthousiasmer nos clientes et clients par une expérience d’achat unique en son genre.»